drone

Les dernières technologies des drones

Les drones ont vite conquis les professionnels et les particuliers. Pour cause, ces appareils ne cessent d’évoluer. Les fabricants se lancent même dans une course à la technologie de pointe si bien que les dernières trouvailles en matière de drone dépassent parfois l’imagination.

Des drones de repérage avec davantage de précision

Les guides d’achat comme www.extremepc.fr peuvent vous donner des conseils pour choisir un drone pour votre enfant, capable ou non de prendre des photos ou vidéos depuis le ciel. Oui, mais les drones n’existent pas qu’à des fins récréatives. Beaucoup de ces appareils sont utilisés pour des missions techniques importantes. Certains d’entre eux servent pour les mesures topographiques. Il y a également ceux qui font de la télédétection. Dans tous les cas, les données collectées sont précises au centimètre près. La géomatique (géographie et informatique) est un domaine pour lequel ces petits robots vrombissants sont particulièrement doués. Les dernières générations embarquent une multitude de technologies. Ces drones ont le GPS et ils ont une liaison satellite cryptée permanente. Les données collectées font l’objet de correction instantanée. Un petit traitement baptisé PPK rend les datas encore plus fiables. Le drone récent embarque également un altimètre barométrique. Cette technologie leur permet de définir très précisément leur hauteur par rapport au sol. Cette fonctionnalité innove puisqu’elle change de l’altitude relative commune sur les autres appareils. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un module qui peut être ajouté aux produits pas encore équipés.

L’ère de la charge utile et du vol stationnaire illimité

Quelques constructeurs sont en lice pour proposer le drone de livraison. Les modèles pouvant transporter une charge utile se multiplient. Quelques-uns d’entre eux sont tout simplement impressionnants. La marque AltiGator figure parmi les leaders de ce segment en proposant exclusivement des solutions sur mesure. Outre la possibilité de soulever un certain poids, l’appareil peut aussi être programmé pour rejoindre un endroit précis. Un flux de données très rapidement analysées et divers capteurs permettent à la machine de décoller, voler et atterrir comme commandée. En effet, l’Homme reste toujours aux commandes même si l’appareil peut se mouvoir par pilotage automatique après programmation. Cela devient possible grâce aux coordonnées GPS du lieu de la livraison par exemple. Dans certaines situations, les drones doivent effectuer un vol stationnaire prolongé. Les batteries sont de plus en plus endurantes, mais restent limitées dans le temps. Comme solution à ce problème, les techniciens ont mis au point des appareils qui peuvent être alimentés en courant électrique depuis le sol grâce à un fil suffisamment long.

Les flux vidéo HD crypté et double carte de vol

Il arrive aussi que la mission du drone demande une liaison vidéo très performante. Pour atteindre l’excellence en matière de vidéo, les ingénieurs ont mis au point une technologie de gestion de flux HD. En d’autres termes, la transmission reste parfaite, même dans des conditions difficiles. Plusieurs spécifications selon la destination de la machine ont déjà vu le jour. Parfois, les drones travaillent en pleine nuit sans émettre le moindre clignotement, mais enregistrent des images vidéo d’excellente qualité. Puis, il arrive aussi que les drones opèrent dans des missions stratégiques. Le lien vidéo est crypté pour éviter tout risque de hacking. Si l’appareil s’écrase après une agression, les données deviennent totalement inexploitables pour celui qui les récupère. En ce qui concerne le plan de vol, l’appareil peut en avoir deux. Sur les drones classiques, le retour vers le pilote se fait automatiquement. Les nouveaux engins peuvent aller à un tout autre endroit indiqué comme plan B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *