dérivation

La Boite de dérivation électrique, tout savoir

Il y a certains matériels utilisés pour réaliser l’installation électrique qui paraissent simples au premier abord, mais qui dissimulent tout un tas de questions: c’est le cas de la boite de dérivation (aussi appelée boitier électrique de dérivation ou encore boite de connexion). Autant par son installation (encastrée ou apparente), pour son aspect étanche à l’eau et à la poussière (les fameux indices IP) ou encore au niveau de son cablage intérieur, la boite de dérivation peut soulever un bon nombre de questions. N’hésitez pas à contacter les électriciens de Meaux.

Dans le premier cas, il faut utiliser une boite de dérivation placo, appelée aussi souvent boite de dérivation pour cloison sèche (c’est la dénomination qu’on retrouve très souvent sur les sites internet de vente de matériel électrique en ligne).

Les boites pour cloison sèche:

Elle est constituée de deux parties:

  • Un “fond” qui est le corps (en PVC) de la boite dans lequel sont réalisés les câblages électriques: il est constitué d’oeillets de plusieurs diamètres différents pour faire rentrer les réseaux électriques, correspondant aux diamètres communs des gaines ICTA (16mm 20mm 32mm).Ces oeillets sont prédécoupés et il suffit d’appuyer dessus pour les casser, rien de bien compliqué.
  • Une plaque légèrement plus grande pour refermer la boite de dérivation avec des vi
  • La boîte de dérivation est l’élément central de l’ensemble des connexions d’un circuit électrique. Le marché présente un choix multiple de dispositifs, ce qui complique souvent le choix. Si vous éprouvez de la difficulté à sélectionner le bon modèle, voici quelques astuces simples à suivre.

À chaque type de boîte correspond une utilisation

La boîte de dérivation est couramment utilisée dans la réalisation des raccordements électriques. Elle relie les câbles et les fils électriques à l’appareillage de votre habitation. Chaque typologie renvoie à un usage précis.

La boîte placo et la boîte pour maçonnerie

La boîte de dérivation encastrable s’utilise pour l’installation des prises et des interrupteurs. Et la boîte placo appartient aux modèles à encastrer dans tous les types de cloison sèche, en l’occurrence : les plaques de plâtres et les panneaux alvéolaires. La boîte pour maçonnerie facilite la construction des multipostes. Elle s’associe à d’autres boîtes et permet la fixation de multipostes verticaux, horizontaux ou dos à dos, en fonction de votre choix.

La boîte pavillonnaire

Pour le raccordement d’une boîte de dérivation dans les combles de votre logement, songez à la boîte de type pavillonnaire. Le dispositif se démarque par son grand volume intérieur apte à recevoir des connexions de grande ampleur, de type pieuvre électrique. Sachez aussi qu’une boîte de dérivation destinée aux combles peut être installée dans un faux plafond.

La boîte étanche

Il existe également la boîte étanche spécialement destinée aux raccordements électriques situés en extérieur et dans les emplacements humides. Sa propriété imperméable protège les fils contre la poussière et l’humidité. Dans un souci de sécurité, accentuez son étanchéité en y appliquant du gel isolant électrique. Ce produit rehausse l’indice de protection de la boîte durant les périodes de précipitations. Pour finir, le marché propose des boîtes en saillie réservées aux installations électriques fixées sur la cloison.

Quel matériau de confection choisir ?

Le matériel est souvent livré avec les interrupteurs, mais rarement avec des prises de courant. Le plastique et le métal rassemblent les principaux matériaux de construction de la boîte de dérivation.

La boîte de dérivation en plastique

Les boîtiers en plastiques se déclinent en une grande variété. Le terme induit souvent en erreur, car certaines boîtes dites en plastique sont confectionnées en majeur parti de fibre de verre. À chaque modèle correspond un coût, un mode d’installation et un usage différents. Ces boîtiers profitent d’un avantage considérable sur le marché, car ils sont réputés pour prévenir la rouille. Les utilisateurs apprécient grandement leur facilité d’installation, de remplacement et de repositionnement.

La boîte de dérivation métallique

Les boîtiers en métal sont résistants. Ils s’utilisent en extérieur. Les professionnels recommandent leur usage pour le béton en raison de leur capacité à supporter les aléas climatiques. À noter que les tuyaux métalliques servant à la protection des câbles du circuit doivent également protéger les boîtiers. Si vous peinez à les installer, n’hésitez pas à sous-traiter le travail à un électricien compétant comme un électricien de Meaux.

Boîte de dérivation à maçonner

La boîte de dérivation à maçonner est plus épaisse et comporte des stries sur son contour, qui permettront au plâtre ou mortier de bloquer solidement la boîte lors du séchage. Tracez les saignées et l’emplacement de la boîte avant d’effectuer les travaux. Utilisez une meuleuse avec un disque diamant ou un disque à tronçonner pour matériaux. L’outil idéal pour effectuer vos saignées proprement étant la rainureuse. Équipez-vous au préalable de lunettes, d’un masque et de gants afin de vous protéger des projections et de la poussière. Assurez-vous qu’aucun câble ne traverse la cloison à l’endroit où vous allez effectuer vos saignées, d’où la nécessité d’un électricien de Meaux.

Boîte de dérivation dans les combles

Si votre logement comporte des combles, l’idéal est de faire remonter toutes vos gaines et de les relier à l’aide d’araignées (ou pieuvres) électriques. Vous n’aurez plus qu’à faire descendre les gaines à la verticale dans vos cloisons sèches. Pensez à fixer vos boîtes de dérivation à la charpente pour plus de sécurité. L’installation des boîtes de dérivation dans les combles est le type de pose le plus répandu dans les logements neufs.

Boîte de dérivation en extérieur

Il est possible de poser une boîte de dérivation en extérieur, à condition de respecter certaines règles. L’électricité n’affectionnant pas la poussière et encore moins l’humidité, il faudra utiliser du matériel classé en IP (Indice de Protection). Ces boîtes étanches, parfois appelées « Plexo », sont composées d’œillets (en plastique souple ou en caoutchouc), à découper en fonction du diamètre de votre gaine pour conserver une bonne étanchéité et limiter les infiltrations d’eau. Pour ce type d’installation faite appel à des électriciens de Meaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *