consommation

Quelques conseils pour diminuer la consommation électrique

Alors que la consommation finale d’énergie du secteur résidentiel n’a augmenté que de 1,7 % entre 2002 et 2013, la consommation d’électricité a explosé sur cette même période, avec une hausse de l’ordre de 23,7 %, et ce malgré des appareils de moins en moins énergivores !

En cause, la multiplication du nombre d’équipements électriques au sein des foyers, l’augmentation de leur dimensionnement et de leur durée d’utilisation, mais aussi des usages pas toujours très économes. La consommation d’énergie correspond à la quantité d’énergie utilisée par un appareil ou un local bâti. La consommation d’énergie est variable en fonction de paramètres variés. Faites appels à des professionnels comme les électriciens de Meaux  Entre autres, pour une chaudière, elle dépendra de son rendement, pour un climatiseur, de son COP et pour un logement de son isolation.

L’unité permettant de comparer la consommation d’énergie d’un logement est le Kw/m2/an. Plus l’isolation d’un logement ou d’un local est performante et plus sa consommation d’énergie est faible. Les normes actuelles de consommation d’énergie des logements courants sont de 150 à 250 Kw/m2/an et sont en train d’être adaptées (RT 2005, RT 2010) pour atteindre une consommation d’énergie inférieure à 50KW/m2/an dans l’habitat du futur. Les économies d’énergie ainsi générées permettraient de réduire considérablement l’impact environnemental du Bâtiment en matière de rejet de CO2. Quelles sont les solutions pour alléger ces factures sans pour autant changer de mode de vie ?

Diminuer les dépenses liées au chauffage et au ballon d’eau chaude

Le chauffage et l’eau chaude représentent à eux deux près de 75 % des dépenses d’énergie d’un foyer français. Réduire la consommation d’électricité liée à leur fonctionnement est donc un enjeu crucial pour diminuer le coût de votre facture. Il existe de nombreux moyens efficaces pour réduire votre facture de chauffage : renforcer l’isolation thermique de votre domicile, régler la température à une valeur adéquate, entretenir correctement vos équipements…,

Opter pour des  professionnels tous qualifiés qui ont pour ambition d’apporter aux clients , de la même manière, des gestes simples permettent de réduire le coût de votre facture dû au chauffe-eau de façon significative. Privilégier les douches aux bains, régler la température du ballon d’eau chaude entre 55 et 60 °C ou encore installer de petits équipements visant à réduire sa consommation d’eau diminuent ainsi la facture de façon substantielle.

Adopter les bons comportements en cuisine

La cuisson représente en moyenne 7 % des dépenses d’énergie des ménages. Pourtant, plusieurs astuces permettent de réduire sans effort votre consommation d’énergie en cuisine. Penser à couvrir vos casseroles et à utiliser des plaques de cuisson appropriées selon la taille des ustensiles vous permettra par exemple une économie non négligeable. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels au cas d’accident comme les électriciens de Meaux.

Il est également important d’adapter vos ustensiles à vos habitudes de cuisson :

  • Pour faire bouillir de l’eau, privilégiez la bouilloire, peu vorace en énergie.
  • Pour réchauffer vos plats, le four à micro-ondes consommera moins qu’un four classique.
  • Pour cuire vos légumes, la cocotte minute sera jusqu’à 60 % plus économe que les casseroles.

De même, si vous avez souvent recours à vos plaques de cuisson sur de courtes durées, optez plutôt pour la cuisson par induction. Les plaques à induction chauffant beaucoup plus vite, elles offrent une économie de courant d’environ 30 % par rapport aux surfaces vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques classiques.

Si vous êtes plutôt un adepte de la cuisson au four, préférez un four à chaleur tournante permettant de cuire plusieurs plats en même temps. Un four combiné (four + micro-ondes) réduira par ailleurs votre consommation d’électricité de 66 à 75 %. Enfin, une plaque ou un four continuant de chauffer après avoir été éteints, exploitez cette chaleur lors des cuissons longues en les éteignant quelques minutes avant la fin de cuisson.

Limitez la consommation de vos appareils de lavage

L’ensemble des appareils électroménagers liés au lavage représente 33 % de l’électricité spécifique consommée par les foyers possédant un sèche-linge en plus de leur lave-linge et d’un lave-vaisselle, n’hésitez pas à appeler les électriciens de Meaux en cas de problèmes. Le sèche-linge consommant à lui seul 17 % de l’électricité spécifique dépensée, pour réduire sa facture d’électricité, il est fortement recommandé de privilégier le séchage des vêtements à l’air libre.

Lorsque c’est impossible, préférez un appareil doté d’une sonde d’humidité qui s’arrêtera ou se mettra en veille automatiquement dès le séchage terminé et essorez convenablement votre linge avant de l’y placer.

Même si votre lave-linge consomme relativement peu d’électricité, vous pouvez tout de même limiter la part de votre facture lui étant due en n’ayant pas systématiquement recours au prélavage, le plus souvent inutile, et en privilégiant les programmes à basse température.

De la même manière, si le lave-vaisselle est réputé plus économique que de faire la vaisselle à la main en laissant couler l’eau, il faut pour cela qu’il soit systématiquement rempli avant utilisation, opter pour des électriciens qui est composée exclusivement de professionnels du secteur possédant une expérience de longue date. Pensez également à utiliser le programme « éco » permettant de réduire la consommation jusqu’à 45 %. Enfin, n’oubliez pas de nettoyer régulièrement les filtres et les joints de vos appareils de lavage pour leur garantir un fonctionnement optimal.

Choisissez les appareils multimédias les moins énergivores

Deuxième source de consommation d’électricité spécifique, les appareils multimédias se multiplient au sein des foyers. Pour limiter leur dépense d’électricité, il est important de sélectionner les appareils les plus économes. Les téléviseurs à écran LCD consomment par exemple moins d’énergie que ceux dotés d’un écran plasma.

De la même manière, il est conseillé de privilégier l’utilisation d’ordinateurs portables, nécessitant entre 50 et 80 % d’énergie en moins que les postes fixes, et les imprimantes à jet d’encre qui n’ont pas besoin de préchauffage et requièrent entre 5 et 10 W, contre 200 à 300 W pour les imprimantes laser, en cas d’accident mieux faire appel à un électriciens de Meaux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *