niveau de langue CV

Élaboration d’un CV : les techniques pour évoquer son niveau de langue

Parler du niveau de langue dans un CV se limite souvent par quelques mentions courtes et sans importances. Or, il est important de faire comprendre aux recruteurs la valeur même de ses connaissances linguistiques, surtout ceux qui souhaitent travailler dans une entreprise étrangère. De ce fait, cette partie de votre CV doit comporter des formulations à la fois claires et concises. Les mentions courantes que l’on voit sur la plupart des CV des candidats sont à bannir. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous invitons à suivre nos conseils.

Déterminer son véritable niveau de langue

Il est clair que chacun doit savoir son niveau en langue. Justement, avant de l’évoquer dans son CV, il faudra le déterminer réellement. Cette étape est importante à savoir, car les recruteurs pourraient le demander durant l’entretien pour le poste recherché. Si vous avez un candidat de haut niveau en anglais. Vous devez le prouver durant l’élaboration de votre CV. Si vous avez un niveau moyen, vous devez l’exposer afin que le recruteur puisse se situer même si vous avez utilisé un traducteur de CV. Si vous vous survalorisez en ces termes et que vous n’avez pas les compétences, cela peut être un piège pour vous-même. De ce fait, soyez juste envers vous-même.

Exposer son niveau de langue via une description technique

L’utilisation d’une langue étrangère dépend souvent du poste convoité. Si celui-ci insiste sur le niveau de langue, il faudra donc rassembler plusieurs informations clés pour pouvoir satisfaire les attentes du recruteur. En précisant le niveau de langue, vous pourrez y ajouter quelques termes qui expliquent la branche d’activité que vous maîtrisez le plus. Pour certaines activités, il arrive que vous ajoutiez la maîtrise du vocabulaire technique dans un domaine particulier. Ce qui veut dire qu’il est toujours important de mentionner ses capacités linguistiques pour faire comprendre aux recruteurs ce que vous valez comme candidat.

Démontrer sans équivoque son niveau de langue

Affirmer n’est pas le même que démontrer. De ce fait, parler la langue étrangère veut dire que vous la maîtrisez parfaitement, sans hésitation. Quand vous affirmez tout simplement vos connaissances linguistiques, cela ne veut pas dire grand-chose. De ce fait, il est conseillé de démontrer son niveau pour mettre la balle dans son camp. Pour y arriver, il n’y a rien de tel que de faire une illustration claire dans la partie consacrée à l’expérience professionnelle. Vous pourrez y ajouter quelques pratiques comme rédaction de propositions commerciales, traduction de devis, suivi de projet… Cette étape demande un exemple sérieux de contexte pratique de la langue maîtrisée.

Présenter un CV dans la langue parlée

Si le poste convoité demande une maîtrise élevée de la langue, il n’y a rien de mieux que de rédiger entièrement le CV dans la langue parlée. Là encore, il ne suffit pas de faire comprendre aux recruteurs que vous maîtrisez la langue parfaitement. Dans la plupart des cas, avec un CV rédigé dans la langue parlée, les recruteurs ont tendance à appeler le candidat rapidement pour un entretien. Là encore, vous devez démontrer vos compétences en parlant la langue sans hésitation pour confirmer vos connaissances avancées dans la langue en question. Cela vous permettra de sortir du lot et d’avoir la chance de gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *