Certes, plusieurs Cambodgiens sont aptes à parler l’anglais. Il est donc facile pour les touristiques qui viennent faire un voyage Cambodge de se communiquer avec eux. Mais pour faire passer le courant et pouvoir apprécier encore plus le séjour, il est aussi nécessaire d’apprendre un peu la langue locale. Les voyageurs sont donc invités à faire des recherches ou suivre des petites formations permettant de mieux connaitre la langue khmère et la culture locale en générale. Voici justement des informations qui pourront être utiles à ceux qui vont faire des vacances au Cambodge.

Que doit-on savoir de la langue khmère ?

La langue khmère fait partie de la famille austro-asiatique au sein du groupe môn-khmer. Celle-ci regroupe le môn de Birmanie, le vietnamien et plusieurs autres dialectes. Il faut noter cependant que, contrairement aux autres langues asiatiques et au vietnamien en particulier, il s’agit d’une langue non-tonale. Chaque région peut avoir sa propre appellation. Ainsi, il y a le khmer de Kanda (parler du centre dit « national »), le khmer du Tonlé Sap (parler autour du lac) et le khmer lœu (parler des montagnes des régions Mondolkiri et Ratanakiri). Le khmer de Battambang sert de langue standard le vieux khmer est devenu incompréhensible par la majorité. Il n’y a plus qu’une poignée d’érudits qui peuvent le déchiffrer.

Au fil des siècles, plusieurs la langue khmère a subi des influences depuis l’époque du sanskrit jusqu’à l’époque coloniale française en passant par le pali et le thaï. Il faut noter que dans la langue cambodgienne, un seul mot peut avoir des prononciations différentes en fonction de la région. Néanmoins, sa signification reste la même.

Apprendre la base de la langue khmère

Avant un voyage Cambodge, il est nécessaire d’apprendre quelques mots et expressions qui permettent d’établir le contact avec les locaux.

Pour saluer, les Cambodgiens disent : Sou(r) sdey et pour dire bonjour, ils emploient Tchum riep su(r). La version formelle s’accompagne d’un geste appelé sompeah qui consiste à joindre les deux mains comme pour prier et à se pencher légèrement en avant.

Pour remercier, il faut employer Au(g)koun et pour dire merci beaucoup, c’est Au(g)koun tchran. Som c’est pour dire s’il vous plait et l’addition s’il vous plait veut dire Som Ket Loi. Les hommes utilisent ba(t) pour dire oui et les femmes Cha. Tout le monde utilise Até pour dire non. « Ne Na » est un petit groupe de mot qu’il faut utiliser pour demander un lieu. Il est à mettre à la fin de la phrase par exemple : Wat Lanka Ne Na ?

D’autres informations importantes à connaitre

Avant le voyage au Cambodge, d’autres informations sont aussi nécessaires à part l’apprentissage de la base linguistique.

Les Cambodgiens sont des gens respectueux et tolérants. Mais il est toujours important de respecter aussi leur culture et leur manière de vivre qui est plutôt discrète et pudique.

La façon de s’habiller est par exemple très stricte dans certains endroits au Cambodge. C’est le cas du Palais Royal. Les touristes qui souhaitent visiter ce lieu ne doivent pas porter des tenues osées. Les épaules et les genoux doivent être bien couverts pour avoir le passe permettant d’y entrer. De même, les vêtements à porter dans les lieux de culte doivent aussi être toujours décents.

Lors des visites dans les villages ou quand on s’invite chez les gens, il faut toujours éviter de les toucher. Les embrassades surtout dans des lieux publics ne font pas partie de la culture locale. Cela peut donc être mal pris ou mal vu. Il faut donc éviter de les faire.

Découvrez par la suite, pourquoi préférer la montre automatique homme,  ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.